Actualités

Paroles de stagiaire

Aurélie, infirmière en service de cardiologie-USIC, a participé à la formation “Hypno-analgésie en équipe de soins” au sein de notre centre de formation parisien. Elle revient pour nous sur sa formation, ses attentes et ses premières mises en pratique sur son lieu de travail.

Pourquoi avoir suivi la formation “Hypno-analgésie en équipe de soins » ?

Je m’appelle Aurélie,  je suis infirmière en service de cardiologie-USIC au Centre Hospitalier de Sambre Avesnois. Je travaille dans le service de soins où j’accompagne les cardiologues à réaliser les examens cardiologiques (échographie du cœur, des vaisseaux du cou, des membres inférieurs et échographie trans-oesophagienne), je participe également à l’éducation thérapeutique pour les patients hypertendus ou insuffisants cardiaques (et bientôt pour les patients ayant eu un SCA).

J’ai décidé de suivre la formation “Hypno-analgésie en équipe de soins” car un membre de ma famille s’y forme sur le plan personnel. À force de discuter avec lui, je me suis rendue compte qu’il était possible de mettre en place l’hypnose dans mon service pour mieux prendre en charge la douleur des patients ;  une chose qui n’est pas toujours bien gérée, pour des actes invasifs comme l’échographie trans-oesophagiennes, la ponction pleurale, la pose de voie centrale et la gestion du stress…

Comment s’est déroulée votre formation ?

La formation s’est super bien passée ! Un peu de stress au départ car on arrive dans l’inconnu , mais on y est très vite mis à l’aise. La réalisation des ateliers au cours des 3 journées est très bénéfique pour mettre en pratique la théorie apportée et se corriger : pouvoir hypnotiser et se laisser hypnotiser, ressentir ce que le patient peut vivre à travers l’hypnose, constater que si on se laisse aller, l’hypnose fonctionne.

La formatrice est très disponible pour répondre à toutes les questions que nous lui posons et reste joignable après la formation par contact mail pour nous apporter, si besoin, plus d’éléments et partager notre expérience de mise en pratique dès  notre retour dans le service.

Depuis votre formation, avez-vous pu mettre en pratique certaines techniques d’hypnose ?

Je mets désormais en pratique les techniques d’hypnose apprises pour gérer le stress, la douleur lors de réfection de pansements (plaie de laparo, pansements escarres) et les crises d’angoisse.

J’ai réussi à amener un patient en état d’hypnose le temps de la réalisation de son échographie trans-oesophagienne. Le cardiologue qui a attendu mon signal a été bluffé ! Au réveil, le patient ne s’était rendu compte de rien, je lui avais quand même expliqué le déroulement de l’examen avant l’hypnose. Il sentait quelque chose mais ne savait pas dire ce que c’était, il était à la plage, avec quelques larmes lors de la séance, il avait une appréhension au départ qu’il n’avait plus à la fin.

J’ai également appliqué l’hypnose pour une femme d’environ 60 ans en pleine crise d’angoisse, elle hurlait recroquevillée dans son lit rien qu’à l’idée qu’on lui prenne sa tension car elle est toujours HTA , difficile à stabiliser, et ses crises n’arrangent pas les choses … impossible pour mes collègues de lui prendre sa tension ; mais grâce à l’hypnose, elle s’est retrouvée allongée dans son lit à caresser son chien en présence de son mari. Pour prendre sa tension, elle a fini par caresser le brassard du tensiomètre croyant que c’était la main de son mari. Sa tension a été diminuée de 3 points pendant l’hypnose.

Cette formation m’a beaucoup apportée,  mon comportement a changé ainsi que  ma façon de voir les choses.

Intéressé(e) ?

Comme Aurélie, vous souhaitez vous initier à la pratique de l’hypnose ? Notre équipe est à votre écoute du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00 au 01 77 35 90 80 ou par e-mail via notre formulaire de contact.

Secteur santé