Réanimation

L'infirmier(e) et la nutrition en réanimation

Secteur santé

Objectifs de la formation

Objectifs généraux :

  • Approfondir les connaissances de base et les mettre en application

Objectifs spécifiques :

  • Maîtriser les connaissances théoriques concernant les besoins énergétiques et nutritionnels en réanimation
  • Connaître les différentes techniques de nutrition
  • Maîtriser la gestion pratique de l’alimentation entérale
  • Maîtriser la gestion des incidents et accidents pouvant survenir au cours de l’alimentation en réanimation

Programme pédagogique

  • Rappels physiologiques et physiopathologiques :
    • Métabolisme nutritionnel du patient agressé et conséquences de la dénutrition
    • Principaux besoins nutritionnels et énergétiques en situation aigüe
    • Évaluation des besoins nutritionnels
  • Différentes techniques de nutrition artificielle :
    • Entérale ou parentérale, précoce ou tardive
    • Indications,matériel
  • Mise en route et surveillance de l’alimentation
  • Quelques particularités en fonction des situations (polytraumatisé, sepsis, défaillance multi-viscérale)
  • Immunonutriments : pour qui, pourquoi ?
  • Nutrition artificielle et sevrage de la ventilation
  • Réalimentation orale en réanimation : détection et gestion des troubles de la déglutition, indication et gestion de gastrostomie d’alimentation, technique de gastrostomie percutanée endoscopique (GPE)
  • Aspects pratiques à partir de cas concrets :
    • Appréciation de l’état nutritionnel : mon patient est-il dénutri ? Ses besoins sont-ils couverts ?
    • Gestion des complications

ATELIERS PRATIQUES

  • Manipulation de matériel : sondes d’alimentation, pompes péristaltiques…

Intervenants

Médecins réanimateurs

Infirmiers de réanimation

Cadres de santé

Responsables pédagogiques

Dr Gaëtan Plantefève
Anesthésiste-réanimateur – CH Argenteuil (95)

Dr Olivier Pajot
Réanimateur médical – CH Argenteuil (95)

Moyens pédagogiques

Pana’Book

Cas concrets

Public concerné

Infirmier(e)s travaillant en service de réanimation, de soins intensifs ou d’unité de soins continus



Retour au sommaire