Actualités

Panasim ouvre ses portes aux Infirmiers de La Croix Blanche 91

Dans la continuité du partenariat mis en place entre La Croix Blanche 91 et notre centre de formation Panacéa, une nouvelle collaboration a vu le jour au profit des infirmiers bénévoles souhaitant valider le Protocole Infirmier de Soins d’Urgence (PISU).

L’antenne départementale de La Croix Blanche 91 et notre équipe se sont associés pour organiser une séance pilote d’évaluation des PISU par le biais de la simulation haute fidélité, une première nationale pour la fédération des secouristes française mais aussi pour notre laboratoire de simulation Panasim !

Les PISU en simulation haute fidélité

Après avoir validé le questionnaire d’évaluation théorique, 5 infirmiers ont passé, seuls, un exercice pratique au sein du laboratoire de simulation HF Panasim. Entouré d’une équipe de simulateurs, chaque infirmier a dû se soumettre à un scénario inspiré d’une situation réelle, susceptible d’arriver lors d’une manifestation :

  • Arrêt cardiaque, mort subite (adulte et enfant)
  • Hémorragie sévère (adulte et enfant)
  • Choc anaphylactique
  • État de mal convulsif

Le jury de La Croix Blanche, composé d’une infirmière référente et de deux médecins, a pu observer et évaluer les 5 participants derrière la vitre teintée du laboratoire. Il a ainsi analysé les comportements, les réflexes et le respect de l’application des procédures de soins d’urgence de chaque infirmier grâce au système audio et vidéo à disposition.

Une véritable innovation pédagogique qui ouvre la voie à de nouvelles opportunités d’utilisation de la simulation haute fidélité. Réussite également pour nos 5 infirmiers bénévoles de La Croix Blanche qui ont tous validés leurs PISU.

Focus sur le PISU

Le PISU ou Protocole Infirmier de Soins d’Urgence autorise les infirmiers validés à appliquer des protocoles de soins d’urgences dans le cadre de manifestations para-médicalisées dans l’attente d’un renfort médical.

Matérialisés sous la forme de documents écrits, datés et signés par le médecin référent, les PISU permettent alors aux infirmiers de réaliser de manière autonome, sans recommandation directe du médecin, certaines interventions et procédures techniques en faveur de la victime : pose d’un abord vasculaire, injection de médicaments (adrénaline, anti-convulsivant) …