Droit et éthique professionnelle

Personne de confiance et directives anticipées

(Analyse pratique et théorique de la loi du 2 Février 2016)

Secteur Médico-social Secteur santé

Objectifs de la formation

Maîtriser le nouveau cadre législatif et réglementaire (loi du 2 février 2016)

Informer les usagers et les accompagner dans leur prise de décision

Proposer des axes d’amélioration des pratiques

Être sensibilisé à la démarche éthique

Programme pédagogique

  • Rappel du cadre légal
  • Les attentes sur la société civile, les enjeux :
    • Missions de la personne de confiance
    • Désignation de la personne
    • Les conséquences en termes de responsabilité
  • Présentation des documents d’information et de recueil des directions anticipées
  • Comment comprenons-nous la personne de confiance ?
  • Savoir informer les patients sur le rôle de la personne de confiance
  • Discutions autour des questions que soulève la désignation d’une personne de confiance

Intervenants

Juriste, médecin, avocat en droit de la santé

Responsable pédagogique

Jérôme FISMAN Jursiste en droit de la santé – Formateur consultant

Méthodes pédagogiques

e-Pana’Book “Directives anticipées et personne de confiance”

Analyse de cas

Retours d’expériences

Réflexions et débats éthiques

Public concerné

Tout personnel des ESSMS

Modalités d'évaluation

  • Test de positionnement et recueil des attentes des participants en amont de la formation
  • Évaluation des acquis tout au long de la formation (quizz, études de cas, mise en situation professionnelle, jeux de rôle, débriefing)
  • Évaluation des stagiaires : questionnaire de satisfaction à chaud
  • Impact du programme sur l’évaluation des pratiques réalisé à distance de la formation par l’employeur (entretien annuel, évaluation des pratiques professionnelles,…)

Prérequis

Aucun prérequis

Les + de cette formation

  • Atelier pratique : Analyse pratique des modèles de directives anticipées et de personne de confiance édictés par la HAS
  • Sur mesure


Retour au sommaire